Est-ce que la Belgique me manque ?

Est-ce que la Belgique me manque ?

Pour ceux qui ne le savent pas, en janvier 2016, mon épouse et moi avons décidé de nous expatrier et de vivre au Costa Rica.

Lorsque je suis parti, je me souviens bien avoir dit à ma fille qu’il n’y avait plus rien qui me retenait en Belgique. Elle a semblé un peu choquée par cette phrase, pour me faire remarquer qu’elle était là !

En effet, mais comme elle vivait sa vie de son côté et que lorsque je lui envoyais des messages, elle ne me répondait pas, elle avait compris ce que je voulais dire.

2020 a été une belle année de création, j’ai écrit trois romans, dont un pour lequel j’ai participé à un concours*.

En juin 2020, j’ai publié à quatre reprises sur ma page d’auteur (et à de nombreuses reprises sur mon profil ami de FB) pour encourager mes amis à aller voter (il fallait s’inscrire –mettre son adresse email et un mot de passe), mais j’ai été totalement ignoré par ma fille et la plupart de mes meilleurs amis. Un seul a lu un des livres que j’ai écrits, et une seule m’a confirmé en lire un autre, mais tranquillement, mais tous les autres (de Belgique) m’ont totalement nié. Pratiquement jamais un like ou un encouragement sur les publications de commentaires, ou autres concernant mes livres de ces personnes (de Belgique). Donc, cette partie-là me reste sur le cœur et je me rappelle sans doute mieux pourquoi j’ai pu la quitter aussi facilement (la Belgique).

* le vote était purement amical et ne rentrait pas en ligne de compte pour gagner le concours.

En juillet 2020, j’étais censé rentrer en Belgique. Le coronavirus et la fermeture des frontières ont fait en sorte que mon billet d’avion a été annulé il y a plus de deux mois et le hasard fait bien les choses, car cette ignorance de mes publications ne me donne vraiment pas envie de revenir en Belgique.

Donc, dernièrement, j’ai sans doute, à nouveau choqué ma fille lorsque je lui ai dit que mon épouse avait une folle envie de venir en Belgique et qu’elle m’a répondu : « Et toi, pas ? ».  

Ai-je du coup vraiment envie de revenir en Belgique revoir des personnes qui n’ont pas d’intérêt pour moi ? Qu’est-ce qui fait qu’un pays vous manque ? Vos proches, des lieux, la nourriture, l’ensemble ?

Je peux, pour ma part vous confirmer qu’il s’agit bien de l’intérêt que l’on vous porte qui vous donne envie de revenir quelque part, et pour ma part, mes proches ne m’ont pas donné envie de revenir cette année. Mais pas du tout, du tout.

Donc, c’est sans doute malheureux à dire, mais même si je revenais vivre en Belgique, cette expérience d’ignorance restera gravée en moi à jamais.

Quelques citations sorties de ma plume sur ce sujet :

L’ignorance est toujours la somme des intérêts cumulés. (Explication : tu fais attention à moi [ton intérêt] et je fais attention à toi [mon intérêt] sachant que l’intérêt peut être nul).  

La vie est trop courte pour s’encombrer de personnes qui ne vous apportent jamais rien.

L’éloignement n’est pas une question de distance, c’est un choix délibéré.

L’ignorance est une arme qu’on ne devrait jamais utiliser avec ses amis.

Et vous, êtes-vous aussi souvent sujet à l’ignorance de vos proches qui vous fait mal au coeur ?

Je vous souhaite des lectures passionnantes, et des livres qu’on dévore de la première à la dernière page.

Diego Rica