La pandémie. Mes amis, je vous aime.

La pandémie, l’occasion de dire à ses proches qu’on les aime. Mes amis sont super

J’ai 53 ans et je peux être fier de compter encore parmi mes amis proches des personnes que je connais depuis des décennies.

Eh oui, malgré que FB n’existait pas alors, nous sommes restés en contact et si même nous ne nous voyons pas souvent, cela fait plus de quarante ans d’amitié !

Oh, ce n’est pas toujours facile, chacun a sa propre vie, son propre chemin, ses envies, ses désirs et ses conjoints. Chacun a aussi son caractère et le mien n’est pas le plus facile à supporter. J’aime sans frein, à fond, mais cela ne m’empêche pas d’avoir mes travers : un peu égocentrique, possessif, exigeant … Oui, cela fait partie de mes défauts, mais généreux, joyeux et toujours prêt à les écouter. Je pourrais leur téléphoner toutes les semaines pour leur raconter ma vie, même si cela se limite pour l’instant à jardin, écriture, TV, dodo et on reprend depuis le début et à l’infini depuis la pandémie.

Voilà le message que je veux faire passer aujourd’hui. Un big Kiss à mes amis, qui même s’ils disparaissaient tous du jour au lendemain de ma vie, resteraient gravé pour l’éternité dans mon cœur.

Ce message s’adresse également à quelques nouveaux amis du Costa Rica, qui malgré le peu de temps sont devenus très proches de moi.

Diego