Le bonheur, c’est si simple …

Le bonheur, c’est si simple … et si compliqué à la fois.

Mon épouse n’est pas toujours d’accord avec moi lorsque je partage mes états d’âme. Pour elle, je devrais le garder pour moi ou plutôt pour mon cercle intime, mais il n’y a rien à faire, on ne me changera pas, je suis partageur. Aujourd’hui, je vais vous parler de mes bonheurs journaliers et ce qui fait ma vie de tous les jours.

Mon plus grand bonheur est sans conteste Hélène, mon épouse. Sans elle, la vie serait morose, sans elle, rien de tout ce qui fait ma vie actuellement n’aurait vu le jour. Nos débuts n’ont pas toujours été des plus simples. Une cohabitation avec nos quatre enfants qui fût compliquée, mes envies de liberté débordante après ma première union, pour finir par une mise au point qui s’est faite sur les années, pour aboutir enfin à une vie pleine de liberté et de folie réciproque.

Le deuxième bonheur de mon existence est l’écriture. Quoi de plus merveilleux pour moi, aventurier dans l’âme, mais un peu casanier que de partir en imagination dans les époques et endroits les plus divers, dans des aventures légèrement érotiques, dans des enquêtes policières, et surtout dans un monde où l’amour finit toujours par triompher, car je suis un grand romantique.

Un élément essentiel de ma vie est sans doute la musique. Il est rare que je passe un moment de la journée sans écouter mes faces B* (des musiques que personne ne connait et qui sont mes classiques).  *dixit mon épouse Hélène.

Parmi ceux-ci :

Et vous ? C’est quoi vos bonheurs quotidiens ?

Diego